2019… Destination Tel Aviv

Après l’Albanie, Chypre a révélé, il y a quelques jours leur représentante pour Tel Aviv. En effet, c’est Tamta qui représentera le pays avec un morceau intitulé “Replay”. Fera-t-elle mieux que la seconde place d’Eleni Foureira à Lisbonne ? En tout cas, tout est réuni pour : un profil similaire (les deux sont nées à l’étranger (Géorgie pour Tamta, Albanie pour Eleni Foureira)) et ont fait leur carrière en Grèce, les deux sont expérimentées et ont déjà participé aux finales nationales grecques (2007 pour l’une et 2010 pour l’autre). Enfin, “Replay” est écrit et composé par Alex Papaconstatinou et sera mis en scène par Sacha Jean-Baptiste comme l’année dernière pour Fuego.

D’autres pays ont également dévoilé ces derniers jours leurs participants pour les finales nationales. C’est le cas de l’Italie avec son traditionnel Festival de San Remo qui aura lieu début février où nous retrouverons notamment le top 2 du festival 2015, c’est-à-dire Il Volo (qui feront ensuite 3e (et vainqueur du télévote) à l’Eurovision 2015) et Nek ainsi que la gagnante du festival 2014, Arisa. Au Monténégro, parmi les 5 participants du Montevizija qui aura lieu le 9 février prochain, outre deux participantes de 2018 (Ivana Popović-Martinović et Nina Petković), nous aurons le retour d’Andrea Demirović, représentante (et la seule en solo d’ailleurs) du pays en 2009 où elle avait ratée de peu la finale. Enfin, en Roumanie, deux anciens représentants participeront à la sélection, l’habitué MIHAI (4e en 2006) et Nicola (10e en 2013) ainsi que l’ex-finaliste de The Voice Belgique Olivier Kaye.

Tout cela nous amène en 2019 et plus précisément à Tel Aviv, où l’Eurovision aura lieu. Et là-bas les préparations continuent puisque jeudi soir, l’UER et la KAN israélienne ont dévoilé la première image de la scène de l’EXPO Tel Aviv. Cette scène, imaginée par l’Allemand Florian Wieder comme celle de 2015, 2017 et 2018, signe le retour de l’écran et du sol LED après une année d’absence. Originalité de cette année, il y aura 300 triangles en aluminium au-dessus de la scène. Ces triangles sont inspirés par l’étoile de David, présente sur le drapeau israélien. Concernant les sélections pour Tel Aviv, pas de repos après les fêtes, au contraire, puisque dès samedi prochain (le 5), la Géorgie débutera sa Nouvelle Star, moyen de sélection cette année, la Lituanie commencera sa traditionnelle très longue sélection et Israël continuera la sienne avec Rising Star. Les finales nationales ne seront pas en manque en janvier avec le gala Eurovision d’Operacion Triunfo en Espagne et la finale en ligne tchèque. Et évidemment, n’oublions pas la France avec Destination Eurovision qui débutera dès le samedi 12 janvier avec une finale très probablement le 26 janvier prochain. Et pour les fans qui seront en manque de France à l’Eurovision entre Tel Aviv en mai et l’Eurovision junior à la fin de l’année, rassurez-vous ! En effet, la France participera à l’Eurovision des chorales pour la première fois le 3 août prochain à Göteborg (Suède) avec 9 autres pays dont les parties francophones de la Belgique et de la Suisse.

En attendant ces prochains événements, terminons cet article avec quelques chansons de fêtes faites par d’ex-participants du concours, parfaites pour être ajouté à votre playlist du réveillon du 31.
Commençons avec Helena Paparizou qui a sorti “Χριστούγεννα Ξανά” (Encore Noël) ou dans la version anglophone, It Is Christmas aux sonorités du moment avec des cloches notamment mais également de la guitare électrique. Les paroles sont un souhait d’être avec les siens à Noël tous les ans. Avec les mêmes sonorités et la même langue, “2019 Σ’ Αγαπώ” (2019 Je t’aime) d’Eleni Foureira est également un bon choix. Plus à l’est, vous pouvez écouter “Новогодняя” (Nouvelle année) des Sunstroke Project, 3e à Kiev en 2017 où nous retrouvons la touche électro du groupe avec évidemment le saxophone qui a fait leur notoriété mais à la sauce fêtes de fin d’année. Dans le clip que vous pouvez voir dans la partie Vidéos du site, nous voyons le chanteur et le saxophoniste du groupe en train de s’amuser avec leurs enfants. Enfin, si vous êtes plus fan de ballades et d’harmonies, nous vous conseillons “Alles Is Nog Hier” (Tout est encore là) d’OG3NE (Pays-Bas 2017) qui traite, avec toujours d’impeccables harmonies du groupe, la manière de traverser la période festive de fin d’année après la perte d’un proche, épreuve que les sœurs Vol ont traversé l’an dernier avec la disparition de leur mère.

En ce 1er jour de janvier, au nom de toute l’équipe d’EFR12 Radio, nous vous souhaitons, chers lecteurs et auditeurs, une très bonne année 2019 dans tous les domaines avec y compris évidemment l’Eurovision !

Publié par Benjamin

Fan normand de l’Eurovision
Rédacteur chez eurovision-fr.net

Soutenez la radio

Don Paypal

A SUIVRE AUSSI