Allons enfants de la fratrie !

On profite de l’été pour se remémorer quelques unes des grandes victoires de ce concours. Aujourd’hui, l’an 2000 qui vu la victoire de 2 frères, seize ans après les frères Herreys pour la Suède en 1984.

Le logo de cet Eurovision 2000 révélait deux lèvres pulpeuses se colorant aux couleurs des nations en compétition, 24 au total. Comme pour embrasser le nouveau millénaire qui débutait. Stockholm accueillait les participants, un an après la victoire de Charlotte Nilsson en Israël. Les hôtes étaient Kattis Ahlstrom et Anders Lundin, qui avaient choisi l’humour pour animer la soirée. Ils souhaitèrent la bienvenue en anglais, suédois, français, allemand, hébreu et… en swahili. : « au cas où » plaisanta Anders.

Les danois étaient 14eme dans l’ordre de passage. Pour représenter le Royaume, 2 frères, Jørgen (51 ans et Noller (Niels) 47 ans. Le duo chantait déjà dans les années 60 et avait tenté à plusieurs reprises de participer à l’Eurovision.

En cette année 2000, le Danemark ne faisait pas partie des favoris, le pays avait été absent des compétitions en 1994, 1996 et 1998. La 8eme place l’année d’avant à Jérusalem avait déjà crée la surprise.

« Fly on the wings of love » pouvait paraître comme une ballade rythmée sympathique, loin des favoris… mais le refrain entêtant et les effets sonores sur la voix de Jørgen ont su séduire l’Europe. Tous les pays, à l’exception de la Croatie et l’Ex. République de Macédoine ont attribué des points, 195 pts au total. Et le succès commercial du single qui a suivi, a fini de couronner les deux frères.
« Fly on the wings of love » s’est vendu à plus de 100 000 exemplaires en quelques jours au Danemark avant de se classer N°1 en Suède.

Ce 1er concours du nouveau millénaire se déroulait dans la plus grande salle jamais occupé par la compétition. Le fameux Globen Arena qui accueillait pour la première fois le Concours. Cette structure circulaire a une capacité de 16 000 places un record pour l’Eurovision, mais l’Eurovision 2001, au Danemark allait voir encore plus grand…

 

Publié par Jeremy

Journaliste
Suis l’Eurovision depuis 2012

Soutenez la radio

Don Paypal