Analyse des résultats, 1ere partie

Cafouillage… c’est bien le mot qui résumera les votes de cet édition 2019 de l’Eurovision. Erreurs des jurys, votes géopolitiques renforcés… Mais puisque le décompte semble maintenant définitif (on l’espère), prenons le temps d’analyser posément

Débutons par les demi-finales et ses non-qualifiés. C’est la Finlande qui a terminé dernière de la première demi-finale avec 23 points dont 12 du télévote estonien !? Il s’agit du pire résultat du pays à égalité avec la dernière place des PKN en 2015. Juste devant, on retrouve le Monténégro avec 26 points (dont 20 points du voisin serbe) qui obtient la 16ème place en demi-finale pour la 3ème année consécutive. Viens ensuite le Portugal avec 51 points, le côté avant-garde de la prestation de Conan Osiris n’aura plu ni aux jurys (dernier de la demi-finale chez eux avec 8 points) ni au télévote (peu de points en dehors du voisin espagnol et de la diaspora en France). Toutefois, il pourra se consoler (ou pas) puisqu’il vient de gagner le prix Barbara Dex (récompensant la pire tenue du concours) ! Notons également la 13ème place et la première élimination de la RTBF depuis 2011 de la Belgique dont la performance d’Eliot manquait sans doute de quelque chose pour convaincre suffisamment les jurys et le télévote (hors du top 10 dans les deux cas).

Enfin, évoquons la première élimination hongroise depuis 10 ans avec la ballade de Joci Papai qui aura convaincu les jurys mais pas suffisamment le public pour se qualifier une seconde fois en finale le concernant et la Pologne qui rate la finale que pour 2 points avec un partage équilibré des points entre les jurys et le télévote (60 points chacun) peu fréquent étant donné que le pays est traditionnellement peu aimé des jurys.

Pour la seconde demi-finale, c’est l’Irlande qui obtient la dernière place avec 16 points (dont 13 du jury et 3 du télévote britannique). Pour le pays qui a plus gagné la compétition (7 fois), il s’agit cette fois de leur pire résultat historique obtenu par Sarah McTernan. Juste devant, nous retrouvons l’Autriche, qui après plusieurs années de succès (dont le top 3 l’an dernier) à la suite de la victoire de Conchita Wurst qui ne se qualifie pas pour la première fois depuis Natalia Kelly en 2013 avec un zéro pointé du télévote et à peine 21 points du côté des jurys pour Paenda.

Ensuite, nous noterons que Srbuk obtient avec sa 16ème place en demi-finale le plus mauvais classement historique pour l’Arménie qui a débuté en 2006 avec son “Walking Out” qui aura été oublié par les votants. Pire résultat historique et deuxième non-qualification de suite également pour la Roumanie qui termine 13ème de la demi-finale avec 71 points. Ester Peony aura été qualifié à la 10ème place par les jurys qui ont sans doute récompensé sa performance vocale mais le public l’a seulement placé à la 14ème position. Enfin, la Moldavie ne se qualifie pas pour la première fois depuis 2016 en échouant à 12ème place et la Lituanie rate la finale d’un seul point face au Danemark 10e. Bien aidée au télévote (8ème place) grâce aux votes de diaspora (12 points de l’Irlande, de la Norvège et du Royaume-Uni) habituels pour ce pays, c’est le jury qui a fait rater la qualification au pays avec seulement une avant-dernière place de leurs classements (et 16 points).

Dans une 2eme partie, à venir, nous ferons l’analyse des résultats de la finale… à suivre donc.

Publié par Benjamin

Fan normand de l’Eurovision
Rédacteur chez eurovision-fr.net

Soutenez la radio

Don Paypal

A SUIVRE AUSSI