Darude, le pari risqué de la Finlande

La plupart des artistes sélectionnés pour représenter leurs pays sur la scène de l’Eurovision sont généralement des artistes pop ou pop-rock, qui chantent des chansons autour de l’amour, de la vie, de la famille, “Love Love Peace Peace” etc…

Les télédiffuseurs nationaux font parfois le choix d’envoyer à l’Eurovision des artistes hors du commun ou qui présentent un univers musical différent. Sur ce créneau, un type de musique est clairement sous-représenté : celui de la musique électronique. En règle générale, quand des DJ montent sur scène, ils accompagnent d’autres artistes chanteurs, comme JOWST, Gromee et Balthazar que l’on a pu entendre ces dernières années. Quelques DJ se retrouvent parfois derrière le micro, comme DJ Bobo ou Sébastien Tellier, mais il est alors très difficile de qualifier leurs compositions de “pure musique électronique”.

La Finlande a fait le choix cette année d’envoyer à l’Eurovision un de plus grands artistes musicaux de son histoire : Darude. La carrière de ce DJ de génie, de son vrai nom Ville Virtanen, a commencé en 1995 alors que déferlait la vague de la musique techno en Europe. Nombre des artistes de ce genre venaient d’ailleurs de Scandinavie : à tel point que les finales nationales de l’époque en Suède et en Norvège proposaient un nombre important de compositions dites “électroniques”. Malheureusement, ces chansons ont très rarement gagné leurs finales nationales respectives.

De nombreux artistes pop, en Scandinavie comme partout en Europe, travaillent aujourd’hui avec des DJ, manipulent les musiques en utilisant les synthétiseurs vocaux, les loopers ou bien encore les platines. Netta, la gagnante de l’Eurovision 2018 pour Israël, peut en témoigner. A contrario, le programme Destination Eurovision 2019, qui a permis de sélectionner Bilal Hassani pour représenter la France à Tel-Aviv, n’a intégré aucune proposition qui aurait pu être qualifiée de “chanson électronique”. Le genre fait, malgré tout, toujours recette dans l’Hexagone, avec par exemple l’apparition en 2016 sur la scène musicale de l’artiste Petit Biscuit ou encore la carrière galactique que connaissent des artistes comme David Guetta ou Jean-Michel Jarre.

En sélectionnant Darude et le titre “Look away”, la télévision finlandaise semble faire le choix d’un retour aux origines de la musique techno. Ce choix s’avèrera-t-il payant ?

Publié par Killian

Killian… Amateur depuis 2011

Soutenez la radio

Don Paypal

A SUIVRE AUSSI