Dernière ligne droite pour Lisbonne : les sélections 2018

C’est la dernière ligne droite dans les présélections du concours 2018. Lundi matin, juste avant que ne débute la réunion des chefs de délégations à Lisbonne, la Bulgarie devrait être le dernier pays à présenter sa chanson et son représentant.

En effet avec un art consommé et plus ou moins réussi du suspens, de nombreux pays ont opté pour une divulgation tardive de leurs chansons. Tour à tour, l’Azerbaïdjan, la Belgique, l’Australie, la Croatie, l’Autriche et hier l’Irlande ont publié cette semaine les chansons qu’ils ont choisies en interne avec de belles surprises venues de Belgique, de Croatie et d’Autriche.

Au cours du week-end, ce sera au tour de l’Israël, de la Macédoine, de la Géorgie et de la Russie de faire également connaître leurs choix.

Ce week-end auront également lieu les dernières sélections télévisées du cru 2018, avec un choc frontal entre le Melodifestivalen Suédois et le Melodi Grand Prix Norvégien ce soir et la Lituanie pour clore la saison.

Si chacun s’accorde à dire que le cru 2018 du Melodifestivalen est médiocre, il y a quelques bonnes chansons qui vont lutter pour remporter le convoité trophée. Citons Mariette qui revient pour la troisième fois, Martin Almgren, John Lurvik et Felix Sandmann. Néanmoins ils pourraient tous se faire coiffer par le grand favori, Benjamin Ingrosso qui mise tout sur le visuel pour défendre une chanson de qualité très moyenne.

Le MGP Norvégien est sans contestation de bien meilleure qualité avec 3 anciens
participants norvégiens dont un ancien vainqueur du concours. Alexander Rybak nous propose une recette pour écrire une bonne chanson qu’il aurait dû en premier lieu appliquer à son titre, tant sa proposition est indigente en comparaison avec « Fairytale ».
On pourrait néanmoins le retrouver en mai prochain à Lisbonne car Aleksander
Waldmann qui revient un an après son top 10 en featuring de JOWST lui a proposé de l’accompagner au violon en cas de succès de son très efficace « Talk to the Hand ».
Derrière ces deux favoris, on trouve Rebecca et sa classique ballade « Who we are » écrite par Kjetil Morland (NOR 2015) ainsi que le titre très second degré d’Ida Maria « Scandilove », un mix Pop/Rap avec Stella Mwangi (NOR 11) et même une chanson en espagnol.
La victoire devrait toutefois se jouer entre les 2 Alexander et Rebecca.

La Lituanie a été l’une des premières à lancer son processus de sélections le 6 janvier et plus de 2 mois plus tard, elle nous propose une finale avec 6 titres après un laborieux écrémage dont furent victimes la plupart des bonnes chansons à l’exception
d’une fragile balade « When we’re old » de Ieva Zasimauskaite et d’une chanson pop
« Yes I do » par The Loop. Ieva est la grandissime favorite ayant trusté les notes maximales tout au long du processus mais il suffit de se rappeler de la victoire l’an passé des Fusedmarc que personne ne voyait venir pour savoir qu’en Lituanie une surprise de dernière minute (Jurgis Bruzga) n’est pas à écarter.

En attendant, vous pouvez retrouver tous les titres déjà choisis ainsi que vos préférées des sélections sur les ondes d’EFR12 et surtout n’oubliez pas de voter pour vos favoris dans le Hit Parade dominical.

Publié par Chris

Webmaster du site internet EFR12
Passionné de l’Eurovision

Soutenez la radio

Don Paypal