Destination Eurovision : un embarquement réussi !

Samedi 13 janvier avait lieu la 1ère demi-finale de Destination Eurovision, émission destinée à sélectionner la chanson qui représentera la France le 12 Mai prochain lors de la finale du Concours Eurovision à Lisbonne.

Lorsque France 2 a lancé l’idée de revenir à une sélection télévisée ouverte, tout le monde est resté un peu circonspect en repensant aux programmes qui avaient vu les Twin Twin obtenir le ticket pour Copenhague en 2014. Le moins que l’on puisse dire après avoir vu l’émission d’hier, c’est que France 2 a déjà gagné son pari au niveau qualité et crédibilité du concept.

Hier, ce sont donc 9 chansons qui se sont affrontées devant un jury international composé d’Olga Salamakha (Belarus) , Christer Bjorkman (Suède), Nicola Caligiore (Italie) et d’un jury francophone composé d’Isabelle Boulay, Christophe Willem et d’Amir afin d’obtenir leur place pour la grande finale du 27 Janvier prochain en direct.
Chaque artiste devait tout d’abord reprendre une chanson de son choix avant d’interpréter son titre inédit.

C’est le jeune Masoe qui avait le redoutable honneur d’ouvrir la compétition. « Paradis » produit par Dany Synthé est une chanson avec un refrain entêtant et efficace mais les couplets d’un niveau inférieur, la voix stridente de l’interprète et sa gestuelle scénique répétitive n’ont pas semblait recueillir l’adhésion des jurés francophones.

En seconde position, on retrouvait la jeune Noée et sa jolie valse « L’un près de l’autre ». Là encore, les couplets aux paroles indigentes n’étaient pas au niveau du magnifique refrain et de la voix magique de la jeune niçoise. Le jury soulignait également la linéarité de la chanson et le manque de charisme de l’interprète. Le favori supposé du processus, Lisandro Cuxi, vainqueur de l’édition précédente de The Voice entrait ensuite en piste avec « Eva » , balade midtempo en français et anglais et confirmait son statut initial par une interprétation sans faille d’un titre moderne aux arrangements léchés.

L’auteur-compositeur Malo’ lui succédait sur scène en interprétant au piano le planant « Ciao » qui mêlait efficacement des couplets mélodieux et légers et un refrain aux envolées étonnantes qui donnait dans l’ensemble une chanson aux accents de Coldplay.

La 5ème interprète en lice était la surprenante Emmy-Liyana qui avait marqué la saison précédente de The Voice malgré son élimination précoce. « OK ou KO » est une chanson forte, hymne à la détermination entonnée par une chanteuse à la personnalité affirmée écrite par une équipe d’auteurs-compositeurs expérimentés incluant Zazie.

Enéa et son titre bilingue « I’ll be there » passait quelque peu inaperçue après la prestation remarquée d’Emmy-Liyana et l’unique groupe de la sélection les Phéno Men nous gratifiait d’une chorégraphie remarquée mais aussi d’un festival de fausses notes soulignées par le jury sur leur titre groove « Jamais sans toi ».

Le protégé de Maître Gims et de Vitaa, Louka, nous proposait ensuite une chanson pop-urbaine répétitive en français et italien. Le manque de relief du titre n’empêchait pas Amir de s’extasier pendant de longues minutes sur les qualités vocales de Louka et l’efficacité parfaite de la chanson pour représenter la France à l’Eurovision.

La dernière interprète de la soirée était la classieuse Ehla et son titre composé par Grands Corps Malade « J’ai cru » , un visuel efficace et un refrain accrocheur était relevé par le jury mais la chanson dans son ensemble manquait également de relief pour marquer les esprits.

Après qu’Amir ait enflammé la scène en reprenant ton dernier tube « états d’amour », il était temps de procéder aux votes en commençant par les invités étrangers qui plaçaient Lisandro Cuxi en tête devant Emmy Liyana, Malo’ et Noée. Isabelle Boulay & Christophe Willem sans se concerter offraient le même tiercé de tête (1 Malo’, 2 Lisandro et 3 Ehla) mais alors que cette dernière semblait se diriger vers une qualification méritée, Amir surprenait tout le monde en offrant 10 points à Louka et lui offrait une place en finale que bien peu de téléspectateurs lui promettaient. Garou accueillait ensuite sur scène les quatre qualifiés en nous donnait rendez-vous samedi prochain pour la seconde demi-finale qui aura fort à faire pour atteindre le niveau de ce programme.

Vous pouvez retrouver les 9 protagonistes de la 1ere demi finale, sur les ondes de EFR12 et même voter pour ces chansons pour les faire rentrer dans le HitParade dès dimanche prochain si vous le souhaitez !

Publié par Killian

Journaliste
Suis l’Eurovision depuis 2015

Soutenez la radio

Don Paypal

A LIRE AUSSI