L’Islande doit sortir la tête de l’eau

En Islande, la date limite pour les soumissions des chansons s’est achevée cette semaine et les différentes propositions sont actuellement écoutées par un panel de 7 membres composé d’artistes, de compositeurs et d’auteurs-compositeurs.

Ce sont pas moins de 132 chansons soumises à la chaîne de télévision islandaise RÚV qui espèrent toutes pouvoir participer à la prochaine édition de la sélection nationale Söngvakeppnin 2019.

De légères modifications seront également apportées à l’édition 2019 du concours, dans la mesure où dix artistes seulement seront en compétition au lieu de 12 comme d’habitude.

En plus des chansons soumises au radiodiffuseur via le processus de sélection ouverte, la chaîne de télévision RÚV invite également des auteurs-compositeurs à participer. Toutes les chansons seront révélés en janvier 2019.

Pour rappel, l’Islande n’est pas parvenue à se qualifier en finale quatre années de suite depuis 2015. La meilleure place obtenue revient à Yohanna et son titre « Is It True? » avec une seconde place en finale lors de l’édition 2009 à Moscou en Russie.

Cette année, à Lisbonne, l’Islande était représentée par Ari Ólafsson avec son titre « Our Choice » en terminant dernier de la première demi-finale avec seulement 15 points dont 0 point du vote du public.
Qui va succéder à María Ólafsdóttir (15eme en demi-finale), Gréta Salóme (14eme en demi-finale), Svala Björgvinsdóttir (15eme en demi-finale) et Ari Ólafsson (19eme en demi-finale) ?

Ari Ólafsson à Lisbonne en 2018

Publié par Chris

Webmaster du site internet EFR12
Passionné de l’Eurovision

Soutenez la radio

Don Paypal

A LIRE AUSSI