Portrait de stars : Que sont-elles devenues ?

Il y a 20 ans, trois artistes faisaient leur grand début sur la scène de l’Eurovision, c’était à Jérusalem… en Israël.

La première de ces artistes se faisait appelée alors Charlotte Nilsson, avec son nom de jeune fille, remportait une éclatante victoire pour son pays, la Suède, avec la chanson “Take Me To Your Heaven”. Les aficionados de l’artiste se souviennent en particulier de la fin de la chanson, au cours de laquelle la chanteuse lançait ses cheveux en direction du public, en plan caméra serrée.

Depuis sa victoire au Melodifestivalen en 1999, Charlotte Nilsson, devenue Charlotte Perrelli, a participé à 3 reprises à la sélection nationale suédoise, l’a présentée une fois et l’a gagnée en 2008 avec la chanson “Hero”. Une belle carrière en cours pour la chanteuse originaire du Småland (région du sud de la Suède), qu’on a pu revoir sur scène cette année, pour chanter avec Dana International, ainsi qu’à l’EuroClub à Tel-Aviv.

La deuxième artiste de la 44ème édition de l’Eurovision à s’être faite connaître dans toute l’Europe est celle qui s’est classée deuxième au concours, apportant à son pays son meilleur classement de l’histoire. L’islandaise Selma Björnsdóttir chantait alors un titre très pop et rythmé, “All out of luck” (“Pas de chance”), qui propulsait son pays dans un top 3, dans lequel nous retrouvions le groupe Sürpriz, originaire d’Allemagne.

Depuis, la carrière de Selma a continué à l’échelle de l’Islande, qu’elle a représenté une nouvelle fois en 2005 à l’Eurovision. Elle n’a cependant pas rencontré le succès escompté sur la scène de Kiev. En 2009 et pour sa dernière année de diffusion, elle rejoint l’équipe de “Nouvelle Star” en tant que jury. Son dernier album, “Alla leið til Texas” est sorti en 2010, et a atteint la 13ème place des charts islandais. Elle se produit ponctuellement sur quelques scènes en Europe et reste très populaire parmi les fans de l’Eurovision, grâce à ses titres rythmés et entêtants.

Focus sur notre troisième chanteuse de l’édition du concours à Jérusalem : la présentatrice du “Eurovision in Concert 2019”, Marlayne, était pressentie pour gagner en 1999. Elle a finalement obtenu une honorable 7ème place, après avoir partagé la première place temporairement au cours de la soirée avec Selma.

Sa carrière musicale n’a pas continué longtemps après l’Eurovision, puisque Marlayne est devenue présentatrice à la télévision, sur la chaîne SBS 6. Elle reprend le micro très ponctuellement pour des concerts, principalement aux Pays-Bas. On peut imaginer que AVRO-TROS, le télé-diffuseur public néerlandais, lui proposera d’animer l’édition de l’Eurovision 2020 qui sera organisée aux Pays-Bas. En effet, au fil des années, Marlayne n’a jamais rompu le lien avec l’Eurovision, annonçant les points de son pays en 2000, 2001 et 2003, étant membre du jury de son pays en 2014, et animant plusieurs éditions du “Eurovision in Concert”, le grand concert des artistes de l’Eurovision qui se tient chaque année à Amsterdam.

Continuez à suivre l’actualité de vos artistes préférés en vous connectant sur EFR12, le site et la radio des stars de l’Eurovision !

Publié par Killian

Killian… Amateur depuis 2011

Soutenez la radio

Don Paypal

A SUIVRE AUSSI