Un artiste pour Israël, 20 ans déjà…

Samedi prochain, France 2 diffusera la 1ere des 3 émissions destinées à sélectionner le candidat de la France pour se rendre en Israël. Une sélection télévisée comme il y a 20 ans, où France 3 organisait déjà, une finale nationale sur la scène de l’Olympia, pour sélectionner sa chanson pour l’Eurovision qui se déroulait à Jérusalem.

Parmi les participants à cette finale française en 1999, la chanteuse Karine Trécy interprétait “Euroland”. Elle ne put obtenir que la 12ème et dernière place. 6 ans après, Karine a retenté sa chance lors de la finale “Un candidat pour l’Eurovision” avec la chanson “Laissez-nous rêver”. Une fois encore, Karine Trécy n’est pas parvenue à remporter le concours qui avait lieu en Ukraine.

Une autre artiste a fait ses débuts sur la scène de l’Olympia en 1999 : il s’agit de Ginie Line, qui venait de lancer sa carrière avec sa première chanson, “Un simple pas”. Pour l’Eurovision, elle chantait un titre gospel, “La même histoire”. L’ovation du public n’a pas suffi à l’envoyer représenter la France à Jérusalem, mais sa deuxième place à la sélection lui a ouvert les portes de la comédie musicale “Les Dix commandements”, où Ginie Line interprétait Néphertari, l’épouse de Ramsès II.
En 2005, elle sort son premier album, “Play”, qui comprend “Jusqu’à la tolérance” et “Ca ne se commande pas”. Sa dernière apparition à la télévision remonte à 2014, sur le plateau de The Voice : après avoir réussi les auditions à l’aveugle, Ginie Line a rejoint l’équipe de Jenifer, où elle a atteint le stade des directs, battue par un certain Amir, futur représentant de la France à l’Eurovision !

Celle qui a finalement obtenu le titre de représentante française est Nayah, avec sa ballade intemporelle “Je veux donner ma voix”. Sur la scène de Jérusalem, la chanteuse n’a réussi à obtenir qu’une décevante 19ème place. Pourtant, sa carrière musicale entre la Suisse et les Pyrénées-Orientales, commencée dans les années 80, aurait dû lui ouvrir les portes de l’international après son passage en Israël. En 2017, une nouvelle version de “Je veux donner ma voix” a été publiée, mais seuls les fans de la chanteuse et de l’Eurovision ont permis à cette version de se faire connaître sur les réseaux sociaux.

Publié par Killian

Killian… Amateur depuis 2011

Soutenez la radio

Don Paypal

A SUIVRE AUSSI