Et Barbara pris son envol

“L’homme et l’oiseau”, Barbara Pravi dévoile son dernier triptyque musical, prémice de son premier album qui sortira le 27 août.

Le groupe italien Måneskin ne nous en voudra pas de dire que Barbara est la 2eme grande gagnante de cet Eurovision 2021. Sur la 2eme marche du podium à Rotterdam, exposée aux regards de l’Europe entière, la jeune chanteuse a déployé tout son talent et prouvé qu’elle était prête à voler de ses propres ailes.
Une prise en main de sa destinée pour laquelle le chanteur Igit a contribué : ” Igit m’a beaucoup porté et impliqué dans cette histoire d’Eurovision” confiait elle au micro d’EFR12 radio  il y a quelques mois, “Sans lui, je n’aurais pas eu le courage, c’est une grosse vague dans la vie de faire une telle émission, un rouleau compresseur”.

“Tu es prête, tu as des choses à raconter” Igit

Après “Voilà” et “Le jour se lève”, nous découvrons donc le troisième volet, “L’homme et l’oiseau”. Trois chansons écrites comme une histoire, comme une œuvre unique et pourtant trois réussites individuelles. Barbara Pravi écrit avec une telle sincérité et à tant de choses à raconter (à seulement 28 ans), que l’on attend avec impatience la sortie de l’album le 27 aout prochain.

Après avoir écrit pour d’autres artistes comme Julie Zenatti, Chimène Badi ou Yannick Noah, après la victoire de Valentina à l’Eurovision Junior et après avoir conquis le cœur des l’Européens par son interprétation de “Voilà”, Barbara a pris son envol, comme un “Piaf”..; comme Aigle Noir…; non, comme Barbara Piévic.

Publié par Killian

Killian… Amateur depuis 2011

Soutenez la radio

Don Paypal

A SUIVRE AUSSI