Il y a 50 ans… L’Espagne triomphe

L’année 2018 a donc vu la victoire de Netta Barzilai pour Israël, 40 ans après le premier triomphe de ce pays du Moyen-Orient à l’Eurovision.

Mais en 2018, on célèbre également la première victoire espagnole à l’Eurovision. C’était il y a 50 ans : Massiel, sélectionnée par la TVE en remplacement de Joan Manuel Serrat qui souhaitait chanter La la la en catalan, a rapporté le trophée en Espagne et a permis l’organisation de l’Eurovision à Madrid pour la première fois. Le Portugal, en remportant le concours en 2017, a permis l’organisation de l’Eurovision pour la deuxième fois de l’histoire dans la péninsule ibérique.

Un autre anniversaire célébré cette année : celui de la victoire de Céline Dion sur la scène du Point Théâtre à Dublin en 1988. 30 ans après son triomphe, et tout comme Massiel, Céline continue de se produire en interprétant toutes les chansons de son répertoire. Par ailleurs, la chanteuse espagnole et québécoise partagent un point commun : elles ont toutes les deux gagné l’Eurovision avec un seul petit point d’avance sur leur plus proche concurrent !

Si la série continue ainsi, on peut espérer voir une femme gagner le concours en 2028 ! Ce sera alors pour nous l’occasion de célébrer les 10 ans de la victoire de Netta, les 30 ans de la victoire de Dana International, toutes deux pour Israël.

Publié par Killian

Journaliste
Suis l’Eurovision depuis 2015

Soutenez la radio

Don Paypal

A LIRE AUSSI